SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'kYPcKGud6p2pJjl6JtVeabY2oC3GjU3uJIwjfRnc6frFoDCYWn2WpRPDkJatt3O3' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'BwMg7OdgPZGscIPMgAofoGhVmkIekFPM1sSZ7V6MLD4OcJqjaEoobw9oHItRe9t6' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Livres
Carousel Image
Voir l'argumentaire
En librairie le 2 Juin 2016
ISBN
2-87623-655-4
Format
150x210
Page
184p.
Prix
20 €
Littérature

Eugénie, les larmes aux yeux

Nicole Descours

« Eugénie les larmes aux yeux ,/ Nous venons te dire adieu ,/ Nous partons de bon matin, / Par un ciel des plus sereins. / Nous partons pour le Mexique, / Nous partons la voile au vent, / Adieu donc belle Eugénie, / Nous reviendrons dans un an. » A-t-elle pleuré souvent cette femme qui était d’une grande beauté ? Les larmes des soldats légionnaires, venant la saluer avec cette chanson avant de partir au combat, font écho à toutes celles que l’impératrice a versées. Des larmes pour les frasques et l’infidélité de son époux, pour la perte de son premier enfant et la mort du prince impérial après Sedan. Cette Espagnole de bonne famille, admirée et courtisée aurait pu se marier dans son Espagne, mais le hasard d’un séjour à Paris en a voulu autrement. Elle croisa le chemin du futur empereur qui se vantait de n’avoir jamais rencontré de résistance auprès des femmes qu’il convoitait. Eugénie succomba au charme de cet homme, auquel on promettait un avenir digne de celui de son oncle Napoléon Ier, avec en mémoire les prédictions d’une diseuse de bonne aventure...