SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry '9n5mlAPsLxh4WGWnBD9UJgoS17sryi8xw4KHup06N80AFNN6gMRPT6yL3Q2rZ1Pl' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Accueil
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 10 Janvier 2018
    ISBN 2-87623-682-0
    Format 148x210
    Pages p.
    Prix 20 €
    Le ministre de passage
    Jean-Louis Leconte
    Jullet 2020. La France se remet de la crise qui a paralysé le pays pendant plusieurs mois. Invité sur le plateau de la dernière grande émission politique de la saison, Tobias Herschel, le nouveau et brillant ministre de l’économie et des finances craque : il reconnaît son impuis-sance, affirme ne plus croire à cette prétendue science économique et avoue que sa vocation première était le théâtre. Est-ce la fatigue accumulée, est-ce le choc de s’être retrouvé de manière inattendue devant une journaliste qu’il a passionnément aimée et qu’il n’a jamais revu après l’avoir brutalement quitté vingt-cinq ans auparavant, toujours est-il que c’est un véritable suicide politique qu’il vient de commettre devant des millions de téléspectateurs !Contraint à la démission, chassé par sa femme, à 52 ans, en une soirée, Tobias a tout perdu ou presque… Moins de trois semaines plus tard, ce sera au tour de son successeur de traverser la fenêtre de son bureau pour aller s’écraser six étages plus bas dans la cour de Bercy. Jamais un « ministre de passage » n’aura autant mérité d’être ainsi désigné par son administration. Malédiction ? Non, car en réalité derrière ces deux événements, il y a un seul et même homme : Arthur Blanchot, un obscur analyste financier, qui adore les chiffres, déteste le crédit, a peur des hommes, plus encore des femmes et méprise l’incompétence de ses ministres.Deux hommes qui auraient pu ne jamais se rencontrer, deux destins brisés mais diver-gents, l’un tentant de retrouver le jeune homme [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 22 Octobre 2017
    ISBN 2-87623-683-7
    Format 148x210
    Pages p.
    Prix 20 €
    Quitter les mots ?
    Corinne Lellouche
    Quitter les mots entend rendre à la littérature et à la poésie un peu de ce qu’elles ont donné de possibilités de penser et d’aimer à leur auteure.Par la voix d’un narrateur qui vit comme il écrit, Désiré, personnage obsédé par la précision du langage, et malmené par la vitesse du siècle, on découvre une bibliothèque à la fois personnelle et universelle. Désiré convoque avec passion les textes qui ont élevé ses joies, ses maux, sa solitude, ses rencontres. Toutes les formes de la tension et de l’agression l’intéressent en ce millénaire doucement violent de surinformation dont le tissu de lois, de réseaux, de connexions secrètes, semble autant de fils où se piège le temps qui lui est compté.Comme toute tentative de revisitation, Quitter les mots ? tourne obstinément autour du chemin de mémoire – et non d’oubli – qu’est la perte, quand le manque se révèle révélation sans fin en même temps qu’appel vers la renaissance.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 23 Octobre 2017
    ISBN 2-87623-679-0
    Format 240x260
    Pages p.
    Prix 34.5 €
    Jacques de Bascher, éloge de la chute
    Philippe Heurtault & Christian
    Dumais-Lvowski
    Demi-mondain, décadent, dépravateur, cocaïnomane, dandy, ces cinq qualificatifs ont survécu à la disparition de Jacques de Bascher en 1989, à l’âge de 38 ans, et le définissent encore aujourd’hui. Même s’il n’a laissé d’autre oeuvre que le souvenir d’avoir marqué une époque, les années 70 et 80, Jacques de Bascher continue d’intriguer voire de fasciner. Bien sûr, il fut un personnage sulfureux, le compagnon de Karl Lagerfeld, l’amant de Yves Saint-Laurent, l’un des personnages emblématiques des nuits gays parisiennes à une époque où tout semblait permis, où ne régnait aucune limite. Mais n’était-ce donc que cela ?Pour la première fois, nous est livré un témoignage direct et personnel sur ce qu’était la vie quotidienne de Jacques de Bascher, par le photographe Philippe Heurtault, qui fut l’un de ses amis pendant vingt ans, et qui le photographia pendant une décennie, de 1972 à 1983. Les photographies de Philippe Heurtault, parfois mises en scène par De Bascher lui-même, nous replongent dans l’univers de la nuit parisienne et des grandes fêtes qui l’ont animée avant que le sida ne vienne mettre un terme à cette légèreté. Karl Lagerfeld, Yves Saint-Laurent, Kenzo, Paloma Picasso, Loulou de la Falaise, Mick Jaeger, tous semblent participer à une fête perpétuelle souvent initiée par Jacques de Bascher.Mais derrière ce personnage, que deux films consacrés à Yves Saint-Laurent ont plus ou moins caricaturé, se cache un homme fin et cultivé qu’aimante la face obscure des choses, un amateur de littérature [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 2 Octobre 2017
    ISBN 2-87623-471-0
    Format 224x280
    Pages 208p.
    Prix 34.5 €
    Maria Callas, la divine en cuisine
    Bruno Tosi
    La célèbre cantatrice américaine nous livre ses secrets de cuisine ! L’auteur, col-lectionneur passionné par la Divina, retrace son parcours dans les hauts-lieux gastro-nomiques d’Italie, de New York ou de Grèce – sa terre natale – qu’elle a fréquentés. Bruno Tosi y mêle recettes classiques grecques et françaises, italiennes ou, plus lar-gement, méditerranéennes : en bref, nombre de plats qu’elle a appréciés ou qu’elle a cuisinés elle-même sont ici présentés. Un livre pour les gourmets autant que pour les afficcionados de La Callas !Paru en allemand, en portugais, en anglais et en italien, ce livre a remporté un vif succès.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 24 Août 2017
    ISBN 2-87623-676-9
    Format 145x210
    Pages 234p.
    Prix 20 €
    La partition de l’exil
    Rémi Huppert
    « J’ignore quelle mouche piqua le scénographe de l’Opéra de Paris. Quel caprice le prenait d’inviter à dîner Alexandre Tansman, autant dire un novice, et Maurice Ravel, le meilleur créateur français vivant ? La perspective de le rencontrer déchaîna en moi un trac effrayant. Mon chemin croiserait la route d’un perfectionniste du raffinement que guidait une muse au charme irrésistible, hermétique, ineffable. »Écrit dans une prose vive et évocatrice, La partition de l’exil relate le cheminement artistique, social et affectif du compositeur Alexandre Tansman (1897-1986), compositeur prolixe (opéras, ballets, symphonies) que nous redécouvrons aujourd’hui.Alexandre Tansman, après une enfance à Łódz (Pologne), des débuts parisiens tâtonnants, un exil à Los Angeles, puis un retour dans la France d’après-guerre, aura croisé Maurice Ravel, Charlie Chaplin, George Gershwin, Igor Stravinsky, ou encore Vladimir Jankélévitch dans le contexte tourmenté et passionnant de la mutation artistique et politique du xx e siècle. Tous ces artistes demeureront, à divers titres, profondément attachés à l’homme et à son œuvre. Remi Huppert sait avec une délicatesse de sentiment et d’écriture redonner une présence vibrante à cette vie d’amitiés et de solitude créatrice.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 2 Octobre 2017
    ISBN 2-87623-668-4
    Format 150x240
    Pages 456p.
    Prix 23 €
    Mon ambassade en Russie soviétique (1917-1919)
    Joseph Noulens
    Joseph Noulens n’était pas un diplomate de carrière. C’était un homme politique de premier plan comme la troisième République, tout à la préparation de la Revanche sur l’Allemagne, avait su en engendrer. (…)L’intérêt de ses « Souvenirs » est triple. Joseph Noulens écrit d’abord une page d’histoire, ensuite il rend compte avec précision du travail d’un diplomate en temps de crise, enfin c’est un vrai roman d’aventure que l’auteur, sans doute imprégné de la lecture de Jules Vernes, raconte sans trop se mettre en avant mais avec la conscience d’avoir été à la hauteur des événements.La page d’histoire est avant tout celle de l’incroyable désordre qui règne en Russie après la Révolution de Février. La rupture progressive des relations entre la Russie des bolcheviks et l’Europe occidentale est illustrée par de nombreux épisodes vécus par Noulens. Il organise la migration du corps diplomatique en Finlande d’où, rattrapé par la guerre, il doit regagner la Russie et se rendre à Vologda. Il résiste au harcèlement auquel sont soumis les diplomates alliés. Il révèle les ambiguïtés américaines à l’égard des soviets. Il témoigne du début des purges et de la répression de masse. Il observe les hésitations soviétiques sur le traitement à accorder aux alliés. Il déjoue la tentative russe d’utiliser la coopération française pour former la jeune armée rouge en faisant miroiter une plus forte résistance à l’influence allemande à défaut d’une reprise des combats. Il soutient la création d’un « [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 20 Novembre 2017
    ISBN 2-87623-680-6
    Format 140x190
    Pages 132p.
    Prix 18 €
    La Corse & l’univers poétique d’André Giovanni
    Jean-Pierre Girolami
    Jean-Pierre Girolami est le meilleur guide, étant corse lui-même, pour accompagner le lecteur au long de cet univers qui puise ses sources dans la fidélité et la ferveur du poète pour l’île de ses aïeux.L’œuvre d’André Giovanni a une portée universelle. C’est très profondément « un chant d’amour pour la vie » écrit avec justesse Dominique Vergnon dans l’avant-propos de  ce livre. Qu’il s’agisse de Venise, de l’Amour, des paysages, le poète sait  décrire le réel avec vérité et le transcender pour aller au-delà. C’est le message que Jean-Pierre Girolami a su dégager avec sensibilité et pertinence. En choisissant de très nombreux extraits des poèmes où le mystère de la vie et la vie du mystère sont magnifiquement suggérés, Jean-Pierre Girolami fait  partager au lecteur son admiration pour cette poésie qui est une perpétuelle quête de l’essentiel.André Giovanni, philosophe de formation, créateur de nombreuses revues grand public, a mené parallèlement une carrière d’écrivain. Poète, il a publié L’Offrande à la Corse, ouvrage préfacé par Gustave Thibon. Le Cérémonial sur les falaises, préfacé par Yvan Audouard. Il est aussi l’auteur de trois anthologies consacrées aux poètes français : Les plus beaux poèmes du bonheur ; Les plus beaux poèmes d’amour ; Les plus beaux poèmes sur la femme (Ed. Cherche Midi).
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 31 Août 2017
    ISBN 2-87623-677-6
    Format 145x210
    Pages 216p.
    Prix 20 €
    Toi, Caïphe, juge de Jésus
    Nicolas Saudray
    Les romanciers se sont intéressés à Pilate, à Judas, et même à Barabbas. Ils ont négligé le grand-prêtre Caïphe, le plus intelligent de cette bande des quatre, et sans doute le véritable auteur de la condamnation de Jésus. Nicolas Saudray répare cette omission.Jérusalem, an 37. Selon les historiens, Pilate et Caïphe ont tous deux été destitués par l’autorité romaine, non pas pour avoir condamné le Christ, mais pour avoir persécuté les Samaritains. L’ancien grand-prêtre écrit à l’empereur, qui n’est autre que Caligula, pour se justifier et retrouver son emploi. Il fait valoir tous les services qu’il a rendus à Rome, et notamment la mise hors d’état de nuire d’un dangereux agitateur, né à Nazareth. Car c’est lui, Caïphe, qui a manigancé l’affaire, et Pilate, son vieux complice, n’a fait que le suivre.La plume est tenue par Amos, neveu du grand-prêtre : un jeune homme moderne et fouineur, qui parle grec, fournit son propre point de vue sur les événements et parvient à savoir ce qu’on ne veut pas lui dire. Comment expliquer, d’un point de vue juif officiel, les paraboles et les miracles du Christ ? À cette occasion, le lecteur fait la connaissance d’un autre personnage injustement oublié, Jacques, frère de Jésus et premier « évêque » de Jérusalem. Ce roman vraisemblable, inspiré des meilleures sources, offre un nouvel éclairage sur le drame évangélique, et sur une époque bouillonnante.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 31 Mai 2017
    ISBN 2-87623-671-4
    Format 150x210
    Pages 228p.
    Prix 20 €
    Les Affranchis
    Jean Monville
    Édouard, Henri et Jean-Charles, amis de jeunesse, se sont lancés dans la vie avec avidité. Désireux de s’affranchir du cadre convenu où les ont confinés leurs études, ils sont partis à l’aventure, chacun à leur manière, sans jamais cependant se perdre de vue. Leurs destins se croisent et s’entremêlent, tous trois suivant leur route sans se retourner.Mais le passé ressurgit toujours des boîtes d’archives, et Chris, l’épouse de l’un d’entre eux, redécouvre des nouvelles qu’ils avaient tous écrites quelques années auparavant. Des passions et des sentiments depuis longtemps refoulés vont soudain reprendre vie, bouleversant le cours des choses...
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 31 Mai 2017
    ISBN 2-87623-638-7
    Format 223x280
    Pages 288p.
    Prix 60 €
    2,3,4, roues
    Grand Prix de Picardie 1913
    Jehan-Charles de Penfentenyo
    Le 5e Grand Prix de l’A.C.F marque la fin des roues en bois, des chaînes de transmission et des grosses cylindrées en course. C’est un spectacle où la foule se presse. La course, de portée internationale, est la plus prestigieuse qui soit. Nous sommes à la veille de la Première Guerre Mondiale et la présence de concurrents étrangers regroupe tout ce qu’il y a alors de motorisé sur les routes. C’est aussi le début de l’encadrement et des règlements sportifs.Les pompes de distribution d’essence, le permis de conduire, la conduite à droite, la signalisation, le bitume, le volant à gauche, l’éclairage électrique… n’existent pas où sont encore à l’état embryonnaire. Le cheval et les attelages avec les bicyclettes règnent en maîtres de la circulation.Deux jours d’épreuves, près d’Amiens, sur un circuit en boucle qui existe toujours, malgré les ravages de la Grande Guerre. Le samedi 12 juillet est consacré aux voitures de Grand Prix, avec un départ pour 917 km de bagarre intense entre Peugeot, Delage et Sunbeam. Les vitesses de pointe dépassent les 150 km/h. De grands noms sont aux volants : Georges Boillot, Felice Nazzaro… le lendemain matin ce sont les motocyclettes et l’après-midi les cyclecars pour 262 km.Les Morgan, les Bédelia, les GN se défient dans la chaleur de cette journée qui, combinée à la poussière en suspension dans l’air, entame la résistance des concurrents. L’été est torride. La piste en terre est piégeuse, la perspective de crevaison angoisse les coureurs. Après quatre heures de [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 24 Avril 2017
    ISBN 2-87623-665-3
    Format 150x210
    Pages p.
    Prix 20 €
    Volpi, Prince de la venise moderne
    Bernard Poulet
    Aventurier et marchand, homme d’affaires, financier, industriel, diplomate et ministre, homme politique et protecteur des arts, libéral et fasciste, Giuseppe Volpi est le Vénitien absolu. De la fin du xix e siècle à la chute du fascisme, celui qu’on a surnommé « le dernier Doge » a fait revivre Venise en même temps qu’il bâtissait l’une des plus grandes fortunes d’Italie. Cela semble aujourd’hui incroyable, mais sous le fascisme, la Venise de Volpi a connu son époque la plus flamboyante depuis la chute de la Sérénissime. On y danse, on s’y amuse, on y boit, on s’y livre à des plaisirs interdits. La ville devient un port franc culturel sous le régime mussolinien, une ville où se précipite toute la « bella gente » internationale, la jet-set du monde entier. Volpi veut rendre sa grandeur à Venise. Il invente la Mostra du cinéma et crée de nombreux autres festivals en même temps qu’il lance la grande aventure du port industriel de Marghera. Le mariage de la tradition, des arts et de la modernité. Trop flamboyant, trop fasciste – ou pas assez pour d’autres – on l’oubliera après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il était devenu gênant pour ceux qui l’avaient courtisé, pour des Vénitiens qui avaient beaucoup à se faire pardonner. Ce livre raconte son aventure extraordinaire et fait revivre les derniers fastes de la plus belle ville du monde. 
      Voir le livre  
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 29 Mars 2017
    ISBN 2-87623-663-9
    Format 140x220
    Pages 504p.
    Prix 34 €
    L’Empire du Thé
    Katrin Rougeventre
    On dit qu’une vie ne suffit pas à connaître tous les thés de Chine, et c’est bien vrai… Raconter le thé chinois, c’est remonter le temps sur plus de quatre mille ans et retracer une histoire qui se perd dans la mythologie et les légendes.C’est aussi parcourir un continent aussi vaste que l’Europe et le portrait d’une mosaïque de peuples, en détailler les coutumes, comprendre leur art de vivre.C’est enfin décrypter des textes chinois bourrés d’expressions et de termes techniques propres au monde du thé, des expressions en caractères dont on « ressent » la signification, mais qui ne figurent dans aucun dictionnaire du chinois en français ou en anglais…Aujourd’hui universel, le thé est incontestablement un apport majeur du génie chinois à l’humanité. Pourtant, plusieurs siècles d’échanges, commerciaux, stratégiques et culturels ont modelé peu à peu son image, gommé ses origines et façonné de nouvelles habitudes et manières de le consommer plus adaptées au mode de vie occidental. Ce livre, on l’aura compris, redonne d’abord la parole aux Chinois et vous transmet leur vision du thé. Certaines affirmations pourront surprendre, agacer quelques spécialistes, susciter peut-être controverses et débats (c’est d’ailleurs le lot dans le monde du thé en Chine où les polémiques sont fréquentes !).Après avoir brossé le destin du thé chinois, une plante médicinale aux sources de la pensée chinoise, devenue après des siècles d’une progression chaotique, la boisson mondiale la plus consommée, avec [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 24 Avril 2017
    ISBN 2-87623-669-1
    Format 150x210
    Pages 108p.
    Prix 17 €
    Illégitime
    Patrick Vilbert
    Il avait gardé tout cela pour lui. Il avait tout enfoui au plus profond de lui-même. Au risque de se perdre, ou plus simplement de ne pas se trouver. Patrick Vilbert raconte l’histoire bouleversante, nostalgique et pleine d’espérance d’un abandon et d’une ambition.Conçu un 25 décembre à 15 heures, d’un père dont le nom (Henri Rollan) a brillé au firmament du théâtre, mais qu’il ne connaît pas, et d’une mère atypique, aux rêves brisés par la réalité, il sera tour à tour aidé par le Parti Communiste, placé à la DASS, adopté par ses oncle et tante.Adulte, et une fois avocat, féru de musique, de littérature, de cinéma et de théâtre, il partira à la recherche de ce père qu’il n’a vu qu’une seule fois sur la scène de la Comédie Française dans le rôle du maître de philosophie du Bourgeois Gentilhomme, sans pour autant connaître le lien de filiation qui les unit.Ce voyage lui fait rencontrer une demi-soeur (femme de Jacques Laurent), des comédiens illustres et se transforme en conquête de soi.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 24 Avril 2017
    ISBN 2-87623-666-0
    Format 190x190
    Pages 232p.
    Prix 20 €
    Rêves d’échecs
    Claude Lemoine
    Claude Lemoine, ancien champion de France d’échecs, titulaire de la chronique hebdomadaire d’échecs du journal Le Monde pendant près de 44 ans, a rencontré les plus grands joueurs du monde, de Botwinnik à Bronstein, de Pétrossian à Tal, de Kortchnoï à Karpov et à Kasparov.Voici son musée imaginaire parmi les « œuvres d’art » créées par des « compositeurs » d’études échiquéennes. Il a réuni ici 102 études, reflet de ses goûts, de ses souvenirs, de ses grands moments de joie et de ses rencontres avec Vitaly Halberstadt, Marcel Duchamp, Tristan Tzara.102 énigmes dont les résolutions procurent un intense plaisir esthétique. Chaque étude apporte une émotion, une joie, une satis­faction intellectuelle car on s’approche de la fin d’un mystère, celle de la beauté.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 28 Avril 2017
    ISBN 2-87623-672-1
    Format 140x190
    Pages 128p.
    Prix 17 €
    Religion et Liberté
    Éric Schilling
    Mêlant poésie, récit et métaphysique, Religion et Liberté pose le problème de tout pluralisme. Comment résoudre le relativisme au niveau des principes divins ? La multi-religiosité est-elle vivable dans la solitude intérieure, dans la relation à l’autre ? Supposer une transcendance, qui se situe au-delà de chaque particularité et englobe tout l’existant et le non existant, est-ce suffisant pour dissoudre l’instabilité religieuse ?Cette transcendance se manifeste dans la liberté, qui est l’objet central de la philosophie et le refus de toute position fixe.Le bouddhisme avec son vide central et son scepticisme serait-il la solution idéale, loin des religiosités monothéistes ? Certes le christianisme, en unissant l’amour et la liberté, permet de sortir du doute raisonnable et d’éviter la violence du meurtre rituel de victimes plus ou moins innocentes. Mais le sacrifice sanglant que ce soit dans l’hindouisme ancien ou dans l’islam, manifeste de manière explicite le mystère sacré d’une transcendance originelle au-delà de toute opposition, là où se trouve le commencement de l’être et du non-être, là où se trouve affirmée leur dualité principielle en même temps abolie.Cette transcendance est l’altérité absolue, complètement étrangère à ce qui est terrestre et cosmique, tout en étant au plus proche, un autre qui inclut ce dont il diffère.
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 29 Mars 2017
    ISBN 2-87623-667-7
    Format 165x240
    Pages p.
    Prix 28 €
    Sous le signe de Tanit, itinérance d’une galeriste d’art contemporain
    itinérance d’une galeriste d’art contemporain
    Kettaneh-Kunigk, Naïla & Cardinali,
    François
    Durant son enfance libanaise, au sein d’une famille de grands entrepreneurs, Naïla Kettaneh a grandi dans un climat propice à l’art. Son père, Charles Kettaneh avait mis à profit ses séjours en Iran pour se constituer une riche collection d’œuvres d’art et de livres. Quant à sa mère, Aimée, elle fut la première présidente du célèbre Festival de Baalbeck créé en 1956.Après une formation qui la conduisit de Londres à Paris, Naïla Kettaneh changea complètement de vie suite à son mariage avec Stephan Kunigk. Passant de Berlin à Munich, le couple fonda en 1972 dans la capitale de Bavière, la galerie Tanit dédiée à l’art contemporain. Une galerie qui exposa rapidement aussi bien les minimalistes américains que l’Arte Povera italien et des photographes comme Helmut Newton, Man Ray… Se développant à Cologne et à Bruxelles, la galerie connaîtra une expansion européenne jusqu’au décès soudain de son mari. À l’orée des années 2 000, Naïla Kettaneh-Kunigk est revenue au Liban : partageant désormais son temps entre la Bavière et le Liban, elle y a créé une nouvelle galerie. Aujourd’hui, elle s’emploie à faire connaître toute une génération d’artistes du Proche-Orient dans les foires du monde entier.Voyageuse de l’art contemporain, « vagabonde » artistique au sens noble du terme, Naïla Kettaneh-Kunigk raconte les étapes, parfois mouvementées, de sa vie de galeriste. Le tout est illustré de très nombreuses photos inédites tirées de ses archives privées et des reproductions d’œuvres d’art et [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 31 Janvier 2017
    ISBN 2-87623-662-2
    Format 150x240
    Pages 344p.
    Prix 23 €
    Camarade Baron
    Un voyage dans le monde englouti de l’aristocratie de Transylvanie
    Jaap Scholten
    Publié avec l’aide de la Dutch Foundation for LiteratureDans les États satellites de l’Union Soviétique, l’aristocrate était le prototype de l’ennemi de classe, le premier de ceux qu’il fallait expulser de la scène. Le 3 mars 1949, presque tous les aristocrates hongrois de Transylvanie furent tirés de leurs lits, embarqués dans des camions et déportés. Leurs terres et tous leurs biens furent confisqués. Ils furent désignés comme des gens à rééduquer, astreints à vivre le reste de leurs vies comme des parias.Le secrétaire général du Parti des Travailleurs Roumains, Gheorghiu-Dej, ne laissa guère de doute sur le traitement jugé nécessaire de ceux qui avaient tenté de s’opposer à l’expropriation des terres. « Ces gens ne méritent-ils pas qu’on leur brise l’échine et la nuque pour avoir perpétré des actes contre-révolutionnaires ? Ils méritent une raclée. N’ayez aucune pitié pour eux, parce qu’ils n’en ont pas pour notre régime. »Même dans les premières années de la Guerre Froide, le sociologue David Riesman estimait que les États totalitaires seraient incapables de détruire psychologiquement des gens et de les « rééduquer ». Les témoins des déportations aux premières heures du 3 mars 1949 et les histoires des aristocrates stigmatisés confirment qu’il avait raison et démontrent combien robustes sont les familles, les traditions et les mœurs.L’héritage de quatre décennies de communisme se révèle aussi bien tenace. Par peur des conséquences, certains de ceux que [...]
      Voir le livre   Argumentaire
  • Slide Image
    1st Portfolio Thumb
    Sortie le 29 Mars 2017
    ISBN 2-87623-664-6
    Format 140x220
    Pages 320p.
    Prix 25 €
    Le Bonheur de la bouche
    La cuisine chinoise, quintessence d’une civilisation
    Zheng Lunian
    « À plus de 70 ans, mon père partait, de bonne heure, canne en main, d’un pas décidé, prendre le train pour aller savourer, à soixante kilomètres de Shanghai, son petit-déjeuner préféré, un bol de nouilles aozao… » se souvient Zheng Lunian, amateur de bonne chère, comme son père, véritable meishijia, un « fou de nourriture ». Connaissons-nous vraiment les fondamentaux de la cuisine chinoise, quintessence d’une civilisation et d’un art de vivre multimillénaires, qui n’a rien à voir avec les restaurants dits « chinois » au coin de nos rues ? Les Français mis à part, existe-t-il un autre peuple aussi entiché du fait de manger et qui lui voue un culte quasi-aveugle, multipliant repas, banquets et autres « petites collations » ? Une passion dévorante issue d’une histoire difficile, au cours de laquelle manger a longtemps représenté le  « Ciel du peuple ». Avec le fulgurant développement économique du pays du Milieu, les restaurants prolifèrent comme le goût pour les cuisines et recettes d’hier et d’aujourd’hui, en Chine… et dans le monde entier !Zheng Lunian a savouré dans son enfance les derniers feux de la haute gastronomie de Shanghai la Belle, l’un des sommets de la cuisine chinoise. Le bonheur de la bouche nous fait vivre et comprendre de l’intérieur la cuisine faite « avec le cœur », de l’art de trancher et cuire aux miracles du tofu et autres merveilles culinaires et diététiques. Promenade gourmande, tour de Chine inspiré des écoles culinaires régionales, Le [...]
      Voir le livre   Argumentaire

Livres à paraître

À propos des Éditions

Créées en 1987, les Éditions Michel de Maule ont plus 30 ans.

Elles ont aujourd'hui 400 titres actifs réunis autour de 6 collections :

  • Littérature française
  • Littérature étrangère
  • Histoire et Sciences sociales
  • Musique
  • Beaux-Livres
  • Esthétique

La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.

Victor Hugo