SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'la0V62d1MuTbvFrU7jAtbPbTAcKRNHEZIvKEoNw08f2tLkeItF2ul3eL6PsKmXzU' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Livres
Carousel Image
ISBN
2-87623-2877
Format
140 x 190
Page
134p.
Prix
16 €
Philosophie, Droit & Religion

Freud et la Guerre

Marlène Belilos

1932. Le fascisme et l’antisémitisme triomphent en Allemagne. Einstein pose à Freud cette question essentielle : «Que peut-on faire pour libérer les hommes de la menace de la guerre ?» Le psychanalyste lui répond longuement et cet échange épistolaire (reproduit ici) paraît en mars 1933 sous le titre Pourquoi la guerre ? Le livre entre dans l’autodafé berlinois du 10 mai de la même année.
Pourquoi la guerre ? est important dans l’œuvre de Freud car l’auteur y poursuit une réflexion fondamentale qui l’amène à conclure que pulsions de vie et pulsions de mort sont liées – réflexion très tôt entamée dans des écrits comme Nous et la mort (1915), une conférence inédite dont nous proposons une nouvelle traduction.
Terrible paradoxe, Freud dédicace un exemplaire de ce Pourquoi la guerre? à Mussolini, qui exige tout de même une enquête de police sur son auteur. C’est compte-rendu policier en mains que les intervenants réunis ici tentent de comprendre la raison de cette dédicace, tout en entamant eux-mêmes une réflexion sur la genèse de la guerre.

François Ansermet, Philippe de Georges, Eugénie Lemoine-Luccioni, Ferdinand Scherrer et Laura Sokolowsky contribuent à cet ouvrage, préfacé par Jean Ziegler.


Marlène Belilos a travaillé à la Télévision Suisse Romande de 1964 à 1971 et produit et assuré en tant que journaliste plusieurs émissions : Champ Libre, Carré Bleu, En Marge, La Quinzaine des Arts, Correspondances. Établie à Paris depuis 1991, après un passage dans l’enseignement secondaire à Genève, elle a travaillé pour plusieurs médias: France-Culture, TV5 Monde et aussi pour la Télévision Suisse Romande et la Radio Suisse Romande. Elle écrit aujourd’hui régulièrement pour Rue 89.com. et se consacre principalement à la psychanalyse. Elle est membre de l’École de la Cause freudienne.