SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'ghM0T0uEeOaGYGEcBYABAgDK3nTf8OhfVU6FLqaP5amUGRX7Foz6u2Gofqte5AjR' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Livres
Carousel Image
ISBN
2-87623-284-6
Format
150 x 215
Page
130p.
Prix
18 €
Littérature Étrangère

La Haine, l'Oubli

Kjell Espmark

Une étrange voix venue d’outre-tombe revient hanter d’une présence immatérielle le théâtre d’ombres d’un marché suédois. Au cœur de son monologue posthume, le narrateur, double du Premier ministre assassiné Olof Palme, s’interroge sur la haine tapie au cœur de l’être. À commencer par sa propre haine à l’égard de la bourgeoisie dont il est issu et que cristallisèrent ses talents d’orateur et son orientation politique.

Dès lors, le marché devient peu à peu symbole du capitalisme triomphant, du règne de la dégénérescence moderne qui produit ce puissant dissolvant qu’est l’oubli, mal par excellence des sociétés contemporaines. L’oubli qui nourrit paradoxalement son contraire: la haine mémorielle.

 

Né en 1930, Kjell Espmark est un des plus grands maîtres de la littérature suédoise. Avant tout poète, il est passé au roman en 1987 avec L’Âge de l’oubli, ouvrage sans équivalent dans la littérature suédoise. K. Espmark est membre de l’Académie suédoise depuis 1981 et actuellement président du Comité Nobel.