SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'OV4xERSBUtWbfBFaGkCjXO5eldMQ4dkIZf5uWOVG7IId9edFoGPbkLgvPScJWmiM' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Livres
Carousel Image
Voir l'argumentaire
En librairie le 31 Août 2017
ISBN
2-87623-677-6
Format
145x210
Page
216p.
Prix
20 €
Littérature

Toi, Caïphe, juge de Jésus

Nicolas Saudray

Les romanciers se sont intéressés à Pilate, à Judas, et même à Barabbas. Ils ont négligé le grand-prêtre Caïphe, le plus intelligent de cette bande des quatre, et sans doute le véritable auteur de la condamnation de Jésus. Nicolas Saudray répare cette omission.
Jérusalem, an 37. Selon les historiens, Pilate et Caïphe ont tous deux été destitués par l’autorité romaine, non pas pour avoir condamné le Christ, mais pour avoir persécuté les Samaritains. L’ancien grand-prêtre écrit à l’empereur, qui n’est autre que Caligula, pour se justifier et retrouver son emploi. Il fait valoir tous les services qu’il a rendus à Rome, et notamment la mise hors d’état de nuire d’un dangereux agitateur, né à Nazareth. Car c’est lui, Caïphe, qui a manigancé l’affaire, et Pilate, son vieux complice, n’a fait que le suivre.
La plume est tenue par Amos, neveu du grand-prêtre : un jeune homme moderne et fouineur, qui parle grec, fournit son propre point de vue sur les événements et parvient à savoir ce qu’on ne veut pas lui dire. Comment expliquer, d’un point de vue juif officiel, les paraboles et les miracles du Christ ? À cette occasion, le lecteur fait la connaissance d’un autre personnage injustement oublié, Jacques, frère de Jésus et premier « évêque » de Jérusalem. 
Ce roman vraisemblable, inspiré des meilleures sources, offre un nouvel éclairage sur le drame évangélique, et sur une époque bouillonnante.