SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'Dxe5BvEHAjgoOWqDY0LAJZQCab0QND0h05csrH0RR75vTlZIcB8MrPerQ57uyXBp' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry '26dtyuiErI6GLQGxh06J8UJPrgzCHQ2zM5Tbq1FIACfciMzqCwZBhzhzGH1dnUDZ' for key 'sid' Éditions Michel de Maule | Livres
Carousel Image
Voir l'argumentaire
En librairie le 7 Octobre 2020
ISBN
2-87623-714-8
Format
150x210
Page
180p.
Prix
20 €
Documents

Jean Börlin, le dandy dansant et les ballets suédois à paris (1920-1925)

Anne Edelstam

Durant les longues nuits d’hiver, au siècle dernier, le piano accompagnait d’élégantes réceptions où hommes et femmes en tenue de soirée, chantaient et dansaient afin de chasser la morosité.
C’est encore le piano, un Stenway, qui accompagne la grand-mère tant adorée de l’auteure qui quitte Suède et famille pour suivre son mari en poste de juge au Caire.
C’est sur cet « illustre » piano que le créateur des « Ballets Suédois », Jean Börling, grand oncle de l’auteur fait ses premiers entrechats.
Basée sur des faits réels collectés grâce aux archives du musée de Stockholm, cette bio- graphie retrace la vie aussi tumultueuse que brève de Jean Börlin (qui disparaît prématurément à l’âge de 37 ans) et de son amant Rofl de Maré.
Les rampes de l’Opéra de Paris et son public enthousiaste découvrent les « Ballets Suédois ». Cette facette de la « belle époque » où se côtoient Hébertot et son théâtre, Picasso, Robert Delaunay, ont conduit la biographe dans une narration qui se dévore comme une intrigue autour d’une autour d’une seule maîtresse, la danse.